Quelques définitions

EMDR :
Eye Movement Desensitization and Reprocessing associé à l’Hypnose.
ritmo therapie yvelines

Le RITMO® est un outil de thérapie brève, apparenté à l’EMDR. Il permet le retraitement de l’Information Traumatique par des Mouvements sensoriels (oculaires notamment) et a été créé par Lili Ruggieri, spécialiste de la thérapie brève.
Lili Ruggieri a développé cette technique en France et l’a enrichi par l’hypnose ericksonienne afin d’aider de manière efficace et durable les personnes atteintes du SYNDROME DE STRESS POST TRAUMATIQUE, c’est la naissance du RITMO®.

C’est au milieu des années 80 que Francine Shapiro, psychologue américaine, découvre fortuitement ce qui va devenir une des dernières révolutions thérapeutiques, l’EMDR.
Sa méthode va être testée avec succès sur les grands traumatisés de la guerre du Vietnam puis importée en France par David Servan-Schreiber.

L’EMDR fait également partie des méthodes recommandées par l’OMS pour le traitement des personnes en état de Stress Post Traumatique.

RITMO :
Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements oculaires.

Cette technique stimule certaines zones du cerveau impliquées (l’amygdale et l’hippocampe) et favorise la dissolution de l’événement traumatique en le dissociant de l’émotion ressentie initialement.

Les personnes ayant subi un traumatisme ou ayant été confrontées à une situation (accident grave, agression, blocages émotionnels, peurs, comportements compulsifs, manque de confiance en soi, catastrophe naturelle, attentat, agression, viol, mort violente, décès brutal etc…) peuvent développer des troubles anxiogènes, angoisses, des insomnies, des cauchemars, de l’ irritabilité, de la colère, de la peur … Le choc émotionnel cause une réaction normale de stress aigu dont les symptômes ne durent généralement pas plus d’un mois.

Si les troubles persistent au-delà, il s’agit d’un état de stress post-traumatique.

Comment cette méthode fonctionne-t-elle ?

Stimulations visuelles, auditives et/ou corporelles

Elle est à base de stimulations visuelles, auditives et/ou corporelles. Le praticien utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires. La personne suit les doigts du praticien qui passent de droite à gauche devant ses yeux, ou utilisent une technique auditive (sons de chaque côté des oreilles) ou corporelle (tapotements sur les genoux ou les épaules).

Au départ, le praticien demande à la personne de se concentrer sur le souvenir traumatique, en gardant à l’esprit les aspects sensoriels les plus perturbants (image, son, odeur, sensation physique) ainsi que les pensées et ressentis actuels négatifs qui y sont associés. Le praticien pratique alors des séries de stimulations bilatérales, alternées, rapides; entre chaque série, le patient dit ce qui lui vient à l’esprit ; il n’y a pas d’effort conscient à faire pendant la stimulation pour obtenir tel ou tel type de résultats L’évènement se traite spontanément et de manière différente pour chaque personne (selon son vécu, sa personnalité, ses ressources…).

Une à quelques séances de RITMO®

Le praticien continue les stimulations jusqu’à ce que le souvenir ne génère plus de perturbations mais soit mis à distance, qu’il ait perdu de sa vivacité. Ensuite, toujours avec des stimulations bilatérales, alternées et rapides, il aide le patient à associer à ce souvenir, une pensée positive, apaisante et constructive pour lui et à évacuer d’éventuels restes physiques désagréables.

Dans l’accompagnement de personnes ayant subi un traumatisme, une à quelques séances de RITMO® s’avèrent suffisantes dans la plupart des cas.
D’autres séances d’hypnose pourront permettre, selon les cas, de reprendre le processus de deuil, de se libérer de l’agresseur ou encore de recadrer des conduites addictives ou des phobies.